Europe News

Tribute to Giovanni Falcone

giovanni-falconeLa mort de Giovanni Falcone - et la fin aussi tragique de son collègue et ami Paolo Borsellino, moins de deux mois après - ont constitué pour les citoyens et la communauté juridique, pas seulement d'Italie, mais aussi de toute Europe et des nations civilisées, un fait au même temps tragique et rédempteur.

On peut dire que, en ce qui concerne la lutte contre la criminalité organisée, il y a eu un temps avant la mort de Falcone et Borsellino et un temps après leur assassinat.

Les magistrats italiens ont, toujours, été dans la première ligne du front dans le combat pour l'Etat de Droit, la légalité et la décence de la vie civique et politique.

Ils l'étaient avant les deux meurtres barbares de 1992, ils ont continué leur combat et ils sont encore aujourd'hui sur cette ligne du front.

Dans quelques jours sera le vingtième anniversaire de la mort de Falcone ; son assassinat, s'il n'a pas été le premier signe de l'importance de cette nouvelle attitude citoyenne de la magistrature italienne, a, en tout cas, démontré à tout le monde, même que de la manière plus cruel, la volonté des magistrats et du peuple italien de ne pas permettre - non plus - l'oppression du crime organisé et la victoire de l'illégalité sur l'ordre démocratique de la République.

De ce point de vue, elle a eu aussi un significat qui a même dépassé l'idée plus commune d'un affrontement entre la loi et le crime.

Ces crimes et les motifs qui l'ont déterminé s'expliquent et sont à la fois à la base d'une vraie révolution culturel et politique que, silencieuse, mais plaine de vigueur, se développait déjà en Europe en ce qui concerne la vision des peuples vis-à-vis de la prépotence que la violation de l'égalité démocratique comporte toujours.

Falcone a été un des héros de cette lutte pour la civilisation et la citoyenneté.

Il faut, donc, que touts les démocrates, quoi que soit leur nationalité, puissent s'associer à cette hommage.

Dans les jours d'aujourd'hui, auxquels on peut voir que les lois adoptées par les parlements et les institutions démocratiques supranationaux et internationaux sont surmontées par la loi informelle, sauvage, mais réelle, imposée par la force brute des marchés, l'exemple de Falcone, son sacrifice aux dictâmes du Droit établit par la volonté des peuples, doit servir d'inspiration quotidienne à l'action, plus que jamais citoyenne, de touts les juristes et magistrats démocratiques.

MEDEL – qui rassemble aujourd'hui plus de vingt associations de magistrats européens – et qui a vu renforcer son influence et sa raison d'être à cause et grâce à l'exemple de Falcone, veut, donc, manifester à la magistrature italienne, au peuple italien et à tous ceux qui lui étaient proches et l'aimaient vraiment un hommage très forte et sincère à sa mémoire.

Nous renouvellerons notre sympathie, même quand vous vous rappellerez la mémoire de Paolo Borsellino.

Nous sommes à côté de vous.

La lutte pour la vie civile et à respecter les libertés et les droits de l'homme, notamment les droits des plus faibles, est notre lutte

Merci Giovanni et Paolo.

Merci aux magistrats italiens.

António Cluny, Président de Medel.

You are here: MEDEL News Europe News Tribute to Giovanni Falcone