Europe News

23rd of May - Alert Day for the Independence of Justice

MEDEL

Once again MEDEL marks the 23rd of May as the Alert Day for the Independence of Justice, remembering that the independence of the Judiciary is the cornerstone of any free and democratic society.

Another year has passed and the challenges to the Rule of Law have increased in number and intensity.

A terrible war has started in Europe and images we all thought had been forever relegated to history books are back in front of everyone’s eyes – innocent civilians suffering the horrors of war and flagrant violations of international and humanitarian law. MEDEL calls for the urgent and immediate removal of all obstacles to the existence of a true international criminal justice, capable of thoroughly investigating and bringing to justice those responsible for such atrocities.

In Poland, the authorities keep challenging the decisions of international institutions and courts and judges and prosecutors are still being persecuted, suspended and punished for upholding the Rule of Law and the independence of the Judiciary. The recent reappointment of members of the High Council for the Judiciary, through a procedure that has already been considered unable to guarantee the independence of that body from undue influence from other powers, is a clear sign of the unwillingness of the Polish government to comply with Rule of Law standards. Hence, considering the judgments delivered by European Court of Human Rights and European Court of Justice, MEDEL urges European Commission to use once again "the infringement procedure mechanism" regarding the High Council for the Judiciary. It is the very moment when the EU authorities need to be consequent in their struggle for upholding the Rule of Law in all member states.  There can be no compromise when it comes to core EU values such as the independence of the Judiciary. Any further activity of the unlawfully established High Council for the Judiciary in Poland adds to the already inflicted damage by producing wrongly appointed judges whose verdicts – according to European tribunals verdicts - can be questioned in the future.

As MEDEL has been alerting for many years, the fight for the independence of the judiciary passes also by the establishment of truly independent prosecution services in all countries, with no influence from the executive in the appointment of magistrates or General Prosecutors and with clear rules guaranteeing the independence of criminal investigations. MEDEL urges all countries to adopt the necessary reforms to ensure the existence of true independent prosecution services.

In this day, let us once again recall our Turkish colleagues and their endless struggle for the return of Rule of Law to their country, remembering Murat Arslan, the President of YARSAV, still imprisoned and having suffered another conviction in another judgement that has failed to meet the criteria of a due process of law. MEDEL calls on the immediate release of Murat Arslan and the full reinstatement of all judges and prosecutors unfairly dismissed.

The never-ending fight for Rule of Law is the best tribute we can pay to the memory of Giovanni Falcone and all those who sacrificed themselves for Justice.

May 23rd, 2022

Every 23rd of May, MEDEL honours the memory of Giovanni Falcone, the Italian judge assassinated by the mafia on this day, in 1992, having declared this date as the Alert Day for the Independence of Justice.

------------------

23 MAI JOURNÉE D'ALERTE POUR L'INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE

Une fois de plus, MEDEL marque le 23 mai comme Journée d'Alerte pour l'Indépendance de la Justice, rappelant que l'indépendance du pouvoir judiciaire est la pierre angulaire de toute société libre et démocratique.

Une autre année s'est écoulée et les défis à l'Etat de Droit ont augmenté en nombre et en intensité.

Une terrible guerre a commencé en Europe et des images que nous pensions toutes reléguées à jamais dans les livres d'histoire sont de retour devant les yeux de tous - des civils innocents souffrant les horreurs de la guerre et des violations flagrantes du droit international et humanitaire. MEDEL appelle à la levée urgente et immédiate de tous les obstacles à l'existence d'une véritable justice pénale internationale, capable d'enquêter de manière approfondie et de porter en justice les responsables de telles atrocités.

En Pologne, les autorités continuent de contester les décisions des institutions et des tribunaux internationaux et les juges et les procureurs sont toujours persécutés, suspendus et punis pour avoir défendu l'Etat de droit et l'indépendance du pouvoir judiciaire. La récente reconduction des membres du Conseil Supérieur de la Magistrature, par le biais d'une procédure qui a déjà été considérée comme incapable de garantir l'indépendance de cet organe vis-à-vis de l'influence indue d'autres pouvoirs, est un signe clair de la réticence du gouvernement polonais à se conformer aux normes de l'État de droit. Par conséquent, compte tenu des arrêts rendus par la Cour Européenne des Droits de l'Homme et la Cour de Justice de l’Union Européenne, MEDEL demande instamment à la Commission Européenne d'utiliser à nouveau "le mécanisme de procédure d'infraction" concernant le Conseil Supérieur de la Magistrature. C'est le moment où les autorités de l'UE doivent être conséquentes dans leur lutte pour le respect de l'Etat de droit dans tous les Etats membres.  Il ne peut y avoir de compromis lorsqu'il s'agit des valeurs fondamentales de l'UE telles que l'indépendance du pouvoir judiciaire. Toute activité supplémentaire du Conseil Supérieur de la Magistrature illégalement établi en Pologne ajoute aux dommages déjà infligés en produisant des juges mal nommés dont les décisions - selon les verdicts des tribunaux européens - peuvent être remises en question dans le futur.

Comme MEDEL l'alerte depuis de nombreuses années, la lutte pour l'indépendance du pouvoir judiciaire passe aussi par la mise en place de parquets véritablement indépendants dans tous les pays, sans influence de l'exécutif dans la nomination des magistrats ou des procureurs généraux et avec des règles claires garantissant l'indépendance des enquêtes criminelles. MEDEL exhorte tous les pays à adopter les réformes nécessaires pour assurer l'existence de parquets véritablement indépendants.

En ce jour, rappelons une fois de plus nos collègues turcs et leur lutte sans fin pour le retour de l'Etat de droit dans leur pays, en pensant à Murat Arslan, le Président de YARSAV, toujours emprisonné et ayant subi une autre condamnation dans un autre jugement qui n'a pas respecté les critères d'un procès équitable. MEDEL appelle à la libération immédiate de Murat Arslan et à la réintégration complète de tous les juges et procureurs injustement licenciés.

La lutte sans fin pour l'État de droit est le meilleur hommage que nous puissions rendre à la mémoire de Giovanni Falcone et de tous ceux qui se sont sacrifiés pour la Justice.

23 mai 2022

Chaque 23 mai, MEDEL honore la mémoire de Giovanni Falcone, le juge italien assassiné par la mafia ce jour-là, en 1992, ayant déclaré cette date comme Journée d'alerte pour l'indépendance de la Justice.

-----------------------------------

MEDEL_23.05.2022_EN.pdf

MEDEL_23.05.2022_FR.pdf

MEDEL_23.05.2022_IT.pdf

MEDEL_23.05.2022_ES.pdf

MEDEL_23.05.2022_PT.pdf

MEDEL_23.05.2022_DE.pdf

MEDEL_23.05.2022_PL.pdf

 

You are here: MEDEL News Europe News 23rd of May - Alert Day for the Independence of Justice